La profession de foi

Communion solennelle, grande communion, profession de foi, renouvellement des promesses du baptême, un tout un peu confus qui correspond à la même cérémonie, dont l’Eglise essaie d’afiner leur emploi suivant l’époque et la ferveur populaire.

Mais l’idée est bien nette :

La profession de Foi, pour l’enfant, c’est le renouvellement des promesses faites par les parents, parrains et marraines le jour de son baptême. Elle est précédée d’une communion, solennelle ce jour-là, puisqu’il y a une préparation spirituelle à cette cérémonie.

Les étapes de la vie chrétienne de l’enfant :

Sacrement du Baptême, le sacrement de l’Eucharistie ou première Communion appelée aussi communion privée ou parfois petite communion. Puis la communion solennelle ou Profession de Foi qui n’est pas un sacrement, et le sacrement de la Confirmation.

Pourquoi une communion solennelle :

C’est à partir du XVIIème siècle que la première communion est donnée aux jeunes enfants, vers l’âge de 12 ans. Pour marquer l’esprit des enfants, la cérémonie est solennelle. Les petites filles sont vêtues de robes blanches finement brodées et les garçons de beaux costumes apprêtés et ils tiennent un cierge allumé. C’est aussi l’occasion de grandes fêtes familiales.

Plus récemment, la première communion était donnée à 7 ans, âge de raison. Cette cérémonie était sans faste particulier. Pour la différencier de la communion solennelle, elle était appelée communion privée ou parfois petite communion.

Actuellement, la première communion est célébrée vers l’âge de 8 - 9 ans par des enfants qui ont reçu 3 ans et plus d’enseignement catéchitique. La communion solennelle ne sera demandée que par le quart de ceux qui ont fait leur première communion.

Cette forte désaffection encourage les responsables de la Foi à trouver toujours plus de nouveaux chemins d’enseignement.

Pourquoi la profession de foi :

Il y a une cinquantaine d’années, la Communion Solennelle était faite vers l’âge de 12 ans et mettait le plus souvent un point final à toute éducation religieuse. Elle était vécue comme une sorte de rituel de passage vers l’adolescence.

L’Eglise a préféré orienter son choix en Profession de Foi ou renouvellement des promesses du baptême. Ainsi, elle devient un évènement majeur dans la vie spirituelle de l’enfant.

Marie-Thérèse Pierrot du service national de la catéchèse, l’affirme : « il ne faut pas négliger la dimension humaine de ce rite de passage vers l’adolescence ». La cérémonie est précédée d’une retraite, ne doit plus être la fin du catéchisme, mais une étape dans la vie chrétienne de l’enfant.

Comment se passe la profession de Foi :

L’enfant a été préparé par une retraite de quelques jours, souvent dans un lieu de pèlerinage, Lourdes par exemple, mais aussi dans une abbaye. Des lieux où il sait qu’il pourra revenir lorsqu’il aura besoin de réfléchir à l’âge adulte. Il y en a dans toutes les régions de France.

Le jour de la cérémonie, la famille est là au grand complet. L’enfant est vêtu d’une aube blanche et a une croix en bois pendue autour du cou. Il tient à la main un cierge qui est allumé au cierge pascal pour rappeler son baptême. Durant la messe l’enfant va proclamer sa foi devant toute la communauté en déclamant le « symbole des apôtres » qui n’est autre que le « Je crois en Dieu » ou « Credo ». Nous renouvelons tous avec eux les promesses de notre baptême chaque fois que nous participons à la messe.

Quel cadeau offrir pour une profession de Foi :

Le parrain et la marraine de baptême se doivent d’un cadeau religieux qui accompagnera leur filleul toute la vie: une bible, des évangiles, une croix symbolique, une histoire de Saint, une médaille, une petite croix en pendentif, un chapelet, une statue de la Vierge Marie, ou une icône.

L’enfant pourra distribuer des images pieuses qu’il aura soigneusement choisies. Il écrira au dos : son prénom et son nom. « ma Profession de foi », la date et le nom de l’église où elle a eu lieu.

Chaîne de fabrication d'une médaille de baptême, de gauche à droite croquis, plastiline, plâtre, matrices et médaille de baptême en or

Des médailles d'excellence

Des médailles d'artiste signées AK

Avec les médailles du sculpteur Anne Kirkpatrick vous offrirez une véritable œuvre d’art en miniature, unique et chargée de sens

Des médailles 100% made in France

L’oeuvre sculptée, sa réduction, la frappe des médailles, ces savoir-faire anciens sont tous réalisés en atelier français.

Des médailles artisanales

Une médaille se fait avec les mains et le cœur. Le temps passé à sa réalisation ne compte pas pour vous garantir des médailles d’exellence.

Des médailles livrées dans leur écrin

En or, argent ou vermeil, elles sont toutes présentées dans un écrin blanc à liseré doré, accompagné d’un sachet cadeau laqué blanc.

Nous nous engageons pour vous

Un service téléphonique

Une question, n'hésitez pas à nous contacter, nous sommes à votre écoute

Payez en toute sécurité

Avec le paiement 3D secure du Crédit Agricole, faites vos achats en toute sécurité

Chez vous en un éclair

Grâce à notre infrastucture à taille humaine, vos commandes sont en quelques jours chez vous

Payez par carte, chèque ou virement

Nous acceptons les paiements par chèque, virement ou carte bancaire

X
Connexion à votre compte client

Pas encore de compte ?

INSCRIVEZ-VOUS

Mot de passe oublié ? Cliquez ici

Votre commande

Votre panier est vide...

X
Création d'un compte client

retour

X
Je ne trouve plus mon mot de passe

Entrez votre email associé à votre compte. Si votre compte existe, vous recevrez votre nouveau mot de passe par mail.

retour

X

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, permettre la personnalisation du contenu du site et analyser l’audience du site internet. Pour plus d’informations cliquez icix