panier Anne.K créateur de médailles de baptême originales
médailles religieuses anciennes

Médailles religieuses anciennes

Les premières médailles religieuses que nous connaissions datent du XIVème siècle. Elles ont été frappées en Italie.

La médaille se présente avec trois petites boules sur les bords, une en bas de la médaille et les deux autres sur les côtés. Ceci indique le symbole de la Sainte Trinité. Son ancienneté se devine par la position de la bélière (anneau soudé à la médaille qui sert à tenir l’anneau de la chaine qui la supporte). De nos jours, la bélière est parallèle à la médaille. Or, ces médailles très anciennes ont une bélière perpendiculaire à la médaille. En Espagne, on remarque l’absence de bélière qui la distingue des médailles françaises. La bélière fait corps avec la médaille. Cette mode influencera plus tard l’orientation des bélières françaises.

La médaille représente en premier lieu, le Christ. Recréé en relief, il est dans l’esprit de la première image qu’il laissa sur le Saint Suaire ou Linceul de Turin. https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Suaire  

L’image du Christ a même été utilisée pour battre monnaie sous plus de quinze empereurs et ce, depuis les premiers siècles. article sur les monnaies anciennes  

Découvrons, avec des chercheurs de trésors, tout un tas de renseignements et d’anecdotes. Equipés de détecteurs de métaux, ça et là, ils découvrent des médailles qu’ils répertorient minutieusement   sur leur site, en essayant de découvrir leurs origines. Saviez-vous par exemple, que St Joseph, grand saint parmi les saints a été élu protecteur de la Chine ? Et ce, depuis longtemps. Ces médailles en font foi, contiennant des idéogrammes dont nous avons la traduction. Il s’agit de prières entières. D’autres sont gravées en latin et ils nous en donnent la traduction française. http://detection-huyghe.blogspot.fr/2012/10/les-medailles.html

Formes et motifs de nos anciennes médailles

C’est en grande partie à partir du XIXème siècle que les tours à réduire permettront de reproduire une œuvre de bonne taille et de la transformer en matrice. Ce procédé permettra l’édition de médailles en très grandes quantités.  http://www.universalis.fr/encyclopedie/medaille/  .

Les plus nombreuses sont des médailles de dévotion : médailles de pèlerinage, Lourdes par exemple mais aussi tous les sanctuaires innombrables avec ou non, apparition de la Vierge. Les médailles de missions http://www.editions-sudouest.com/nos-editions/editions-sud-ouest/1650-la-vie-religieuse-des-campagnes-d-autrefois.html   étaient éditées pour ces évènements spéciaux. Il s’agissait de grands rassemblements chrétiens, dont chacun repartait avec sa médaille souvenir qui aidait à prier dans les moments difficiles. Les croix aux détours des chemins, et ces modestes bouts de métal travaillés, en sont les seuls témoins.

Dès la fin du XIXème siècle, la médaille en or est offerte à l’occasion d’un baptême, d’une première communion, d’une profession de foi avec ou sans chapelet.

Pour la réalisation de ces médailles, l’imagination des sculpteurs était fertile et servie par une technique du dessin assez irréprochable. Pas d’économie de moyens : les meilleurs sculpteurs étaient sollicités dans cette branche d’un art difficile à maitriser.

Formes

Les médailles avaient toutes les formes possibles : rondes, ovales , hexagonales, carrées en losange, en cœur, certaines ajourées, d’autres travaillées sur les bords en petits ronds ou en rayons, ou festonnées, polies ou non ; il suffit de regarder l’exposition extraordinaire sur e.bay de ces médailles anciennes.  https://www.google.fr/search?q=medailles+religieuse+anciennes&ie=utf-8&oe=utf-8&client=firefox-b&gfe_rd=cr&ei=GuLPWMTDEqqBtgeCsZPYAQ

Tailles

Elles sont aussi de toutes tailles. Toutes petites et jusqu’à 3cm ! Parfois recouvertes d’émail qui est remplacé, de nos jours, par une résine translucide souvent bleutée : les célèbres médailles de Lourdes, par exemple.

Les motifs

Vierges vues de profil, en prière, les mains jointes. Vierges à l’enfant, souvent la reproduction d’une statue du pèlerinage suivi, puis les  scènes de la vie à Nazareth : Joseph charpentier, la Nativité, la crucifixion, les calvaires. L’illustration de la vie des Saints, et ils sont nombreux et si différents ! Par exemple : Sainte Rita, Saint Christophe, Saint Benoit, Saint Michel, Sainte Thérèse, Sainte Bernadette.

Les lieux de culte des apparitions de la Vierge Marie sont nombreux. Parmi tous, citons celui de la médaille miraculeuse de la rue du Bac à Paris, de Lourdes ou de La Salette.

La médaille de l’ Enfant Jésus n’apparait qu’au XIXème et XXème siècles. La raison semblerait liée aux progrès de la médecine et de la protection de l’enfance rendant l’idée d’évoquer le tout petit avec plus de sérénité.

Dans la foulée, la médaille d’ange inspirée d’une œuvre de Raphaël a été recréée des dizaines de fois. Cet angelot aussi est sous les traits d’un enfant en bonne santé. La médaille ange devient même, dès le XXème siècle un cadeau de bapteme en or incontournable.

Les médailles de communion avec des calices et ciboires

Celles-ci furent aussi déclinées en or pour être offertes lors de premières communions. La Foi et la religion étaient vives et ce rituel important dans la vie d’un enfant , marquait aussi « l’âge de raison » dont on ne parle plus aujourd’hui. http://www.linternaute.com/expression/langue-francaise/15293/age-de-raison/

Les bords de ces médailles étaient magnifiquement ornés de savants entrelacs de fleurs et de feuillages. Au centre, le calice trônait, surmonté d’une hostie. Celle-ci, en or blanc avait été rajoutée. Les reliefs de cette médaille religieuse étaient obtenus par la frappe d’une matrice en creux.

Mais de nombreux détails étaient gravés à la main sur chaque médaille, une à une.

Remarquons sur notre photo, les rayons autour de l’hostie et les dessins sur le calice. Quel travail ! Regardons aussi le blé, la vigne et son raisin, de part et d’autre du calice. Ils symbolisent le pain de l’hostie et le vin du calice, corps et sang du Christ. Un catéchisme portable.

 Au verso, la gravure était explicite : Initiales de l’enfant, Souvenir de la 1ère communion… 27 mai 1887.

Le créateur contemporain bijoutier joaillier Philippe Tournaire, pour sa série de médailles, a créé de charmants modèles s’inspirant du charme de ces pendentifs anciens. Des Vierge Marie, des Christ, mais aussi des anges. http://www.philippetournaire.com/COLLECTION-MEDAILLE,1017.html

Les matériaux utilisés

L’aluminium, le laiton, des alliages simples et sans valeur permettaient de frapper ces médailles par dizaines de milliers tout comme aujourd’hui. Certaines étaient dorées, d’autres argentées. Plus solides et belles étaient les médailles en plaqué or, et en argent plaqué. Mais les médailles en argent massif étaient aussi très répandues et recherchées.

Pour les baptêmes, les communions, les professions de foi, la médaille est en or, 18 carats s’entend. Et de couleur jaune.  C’est la tradition. Au Royaume Uni, il s’agit souvent d’or 14 carats légèrement rosé. Le  vermeil utilisé pour les vases sacrés est aussi destiné aux medailles.

Ce n’est qu’à partir  du XXème siècle que l’on voit apparaitre un nouveau bijou,  les médailles en nacre. Elles sont rares et délicates et reproduisent les motifs existant en or jaune, parfois des symboles religieux : les colombes annonciatrices de paix.

Les coutumes

Ces médailles anciennes acquises dans les lieux de pèlerinage, ou au moment de « missions » étaient portées autour du cou, et si l’on en possédait plusieurs, elles étaient enfilées sur une épingle double et accrochées à l’intérieur d’un gilet.

Aujourd’hui, nos médailles de pèlerinage sont les mêmes. Si des endroits comme Lourdes font penser aux marchands du temple, il faut réaliser que ces médailles, modestes et humbles témoignages de Foi se retrouvent parfois à l’autre bout du monde. Et, au milieu de circonstances inattendues, elles peuvent devenir de vraies petites lumières d’espérance.

En conclusion : évolution de la tendance

Les médailles de baptême d’aujourd’hui sont pour la plupart celles qui furent créées hier. Frappées et refrappées, elles seront aujourd’hui choisies par vous, dans une idée de transmission.

Les photos qui nous sont proposées sur internet, permettent de mieux découvrir ces anciennes médailles. Nous pouvons mieux évaluer les visages qui étaient beaux et touchants à l’époque, ainsi que les drapés des vêtements.

Voici quelques grandes Maisons de médailles, fournisseurs de modèles :

La Maison Becker qui offre une série de médailles très réussies. Le talent artistique et l’irréprochable technique du sculpteur sont à noter.

La Maison Augis qui a donné un coup de vent nouveau avec des visages plus simples et des attitudes touchantes.

La Maison Giard a, elle aussi, un style personnel, assez intemporel, les visages sont frais et gracieux.

Chez Arthus Bertrand , est à remarquer que fut créée une série de saints réalisée à la manière des monnaies anciennes et qui sont du plus bel effet. Egalement la création d’un petit ange, mais « dessiné » celui-ci, sur la médaille, et signé Jean Charles de Castelbajac.

La Monnaie de Paris, citons en favori : son bel ange de Raphaël et sa Vierge de Van Eyck ainsi qu’un renouvellement de médailles plus laïques, avec la série « Le Petit Prince » de St Exupéry. 

Héritière de ce patrimoine de la médaille religieuse ancienne, Anne. K veut offrir un nouveau style d’images pour revitaliser les sources d’un art presque disparu en France. Elle veut rendre ses médailles, à travers leur spiritualité, plus humaines et touchantes, plus simples et plus proches.

par Anne KIRKPATRICK

Barre de progression lors de la lecture d'un article
X
Connexion à votre compte client

Pas encore de compte ?

inscription

Mot de passe oublié ?

Votre commande

Votre commande est vide...

X
Création d'un compte client

retour

X
Je ne trouve plus mon mot de passe

Saisissez votre email associée à votre compte Anne.K puis cliquez sur RECEVOIR MON MOT DE PASSE.
Si votre compte existe, un email contenant votre nouveau mot de passe vous sera alors envoyé.

retour

En restant sur ce site vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous assurer une experience d'utilisation optimale. j'accepte

X